A propos

ACADIR.org

Newsletter

Partenaires

  • Conférence Episcopale Nationale du Cameroun (CENC)
  • Conseil des Eglises Protestantes du Cameroun (CEPCA)
  • Archevêché Orthodoxe de Yaoundé
  • Conseil Supérieur Islamique du Cameroun (CSIC)
  • Association Culturelle Islamique du Cameroun (ACIC)

Ressources

  • Prières interreligieuses
  • Bibliographie
  • Cartographie religieuse du Cameroun
  • L'ACADIR dans la presse
  • Documents-clés du dialogue interreligieux
  • Statuts & charte de l'ACADIR
  • Dossier "Insécurité"
  • Etudes et articles

Qu'est-ce que l'ACADIR ?

Origine, membres fondateurs et mission de l'ACADIR

 

L’idée d’initier une plate-forme de dialogue interreligieux au Cameroun est née en 2001, lors de l'Assemblée Plénière de la Conférence Episcopale Nationale du Cameroun (CENC) consacrée au thème du dialogue interreligieux. Cette idée a été approfondie en décembre 2001, lors d’un colloque sur le dialogue interreligieux organisé à Maroua. Après cinq ans de rencontres informelles, la volonté de fonder un organe permanent s’est traduite en 2006 de manière officielle par la création de l’Association Camerounaise pour le Dialogue Interreligieux (ACADIR), reconnue légalement le 25 juin 2007. Les membres fondateurs de l'ACADIR sont l'Eglise Catholique, l'Eglise Orthodoxe, les Eglises Protestantes du CEPCA et la Communauté Musulmane. Apolitique et à but non-lucratif, l’ACADIR a pour objectif d’être une plate-forme de dialogue entre les religions d’une part, entre les religions et l’Etat camerounais d’autre part, en vue de promouvoir la paix, la concorde et le progrès social au Cameroun. Elle se veut également un organe de consultation pour tout ce qui concerne les aspects religieux et éthiques de la nation camerounaise.

 

Télécharger les statuts de l'ACADIR

 

Télécharger la Charte de l'ACADIR

 

Quelques réalisations...

Table-rondee sur le thème « Travailler pour la Paix au Cameroun, un défi pour les différentes confessions religieuses », Centre Jean XXII, Yaoundé, novembre 2012.

Célébration interreligieuse de la Journée Internationale de la Paix (ateliers, table-ronde, concert) au Collège Vogt, Yaound, 21 septembre 2013.

Colloque Interreligieux sur le thème:

« Chrétiens et Musulmans ensemble pour la Paix. Fruits, défis et perspectives du dialogue interreligieux dans l’Extrême-Nord », Cercle Municipal, Maroua, 22-23 avril 2014.

Ateliers de renforcement des capacités des leaders religieux et traditionnels à, Kye-Ossi et Garoua-Boulai, avril 2014.

 

L’ACADIR prend part à de nombreuses initiatives dans le domaine de la construction de la paix, en collaboration, entre autres, avec l’UNESCO, la Fondation Friedrich Ebert, le Catholic Relief Services, le réseau « Service Civil pour la Paix », le Programme pour les Relations Islamo-Chrétienne en Afrique (PRICA) et la Dynamique Mondiale des Jeunes.

 

La structure

Pour fonctionner, l'ACADIR est organisée en 4 entités qui remplissent chacune un rôle différent.

L'ASSEMBLEE GENERALE

Composée de délégué des confessions religieuses membres de l'ACADIR, elle se réunit de manière ordinaire une fois par an. C'est lors des sessions de l'Assemblée Générale que sont prises les décisions stratégiques concernant la poursuite des objectifs de l'ACADIR ainsi que les modifications éventuelles à apporter à son organisation.

LE CONSEIL PERMANENT

Composé de 8 membres élus par l'Assemblée Générale pour un mandat de 3 ans, il est chargé de la représentativité de l'ACADIR, en particulier auprès des pouvoirs publics. Ses membres veillent également à la mise en oeuvre des décisions stratégiques et organisationnelles prises par l'Assemblée Générale.

 

LE BUREAU EXECUTIF

Composé de 8 membres élus par l'Assemblée Générale, il est chargé de la mise en oeuvre des décisions stratégiques et organisationnelles prises par l'Assemblée Générale. Ses membres assurent le suivi des activités de l'ACADIR et répondent devant le Conseil Permanent de la réalisation de plan d'action de l'ACADIR. donec inter.

 

LA CELLULE D'APPUI TECHNIQUE

Composées de consultants, elle assiste le Bureau Exécutif dans l'opérationnalisation du plan d'action. Ses membres remplissent des missions dans les domaines du développement organisationnel, de la communication, de la facilitation, du plaidoyer et de la logistique.